Dr. Alain PtitoNeuropsychologue

    Dr Alain Ptito est professeur de neurologie et de neurochirurgie à l’Université McGill. Il travaille comme neuropsychologue à l’Institut et à l’Hôpital neurologiques de Montréal depuis 1983 et il est maintenant directeur du département de psychologie au CUSM.

    Le programme de recherche du Dr Ptito consiste à étudier les mécanismes impliqués dans la réorganisation cérébrale et la plasticité chez les patients atteint de; hémisphérectomie, callosotomie, maladie de Parkinson, accident vasculaire cérébral et traumatisme crânien et son travail clinique inclut l’évaluation neuropsychologique de ces patients.

    Dr. Ptito a étudié la psychologie clinique à l’Université McGill (1975) et a obtenu des diplômes d’études supérieures en psychologie expérimentale (1979) et en neuropsychologie (1986) de l’Université de Montréal. Sa thèse de doctorat a examiné la vision résiduelle dans le domaine aveugle des patients qui ont subi une hémisphérectomie.

    Il est Membre de l’Ordre des psychologues de la province de Québec et de la Société des experts en évaluation médicale légale du Québec. Ses recherches ont été financées par les IRSC, le CRSNG, le FRSQ, l’ONF-REPAR, la CASM / NHL et la Fondation des maladies du cœur.

    Au cours des dernières années, il a utilisé l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour étudier la récupération motrice en AVC et les substrats neuronaux de la vision résiduelle dans le champ visuel aveugle après l’hémisphérectomie. Il a également démontré que cette technique, ainsi que l’Imagerie par Tensions de Diffusion et les potentiels évoqués, peuvent être utilisés pour explorer les mécanismes neuronaux qui sous-tendent les lésions cérébrales traumatiques, en particulier chez les athlètes. Avec son équipe de recherche, il a signalé qu’il ya des modèles d’activation anormale suite à une lésion cérébrale traumatique et que l’IRMf peut servir comme une méthode objective pour évaluer la gravité de la blessure et la récupération ultérieure.

    En dehors de son travail avec les athlètes, il utilise maintenant les résultats de ses recherches pour la population de traumatismes cérébraux en général, y compris les soldats, les athlètes, les victimes d’accidents de véhicules à moteur et les enfants.

    Au cours des dernières années, le Dr Ptito a exploré de nouvelles méthodes de traitement, à savoir la stimulation magnétique transfrontière répétitive à haute fréquence sur des modèles anormaux de l’activité cérébrale fonctionnelle, tout en estimant sa capacité à réduire les symptômes post-commotion, y compris la dépression et l’atteinte cognitive après traumatisme cérébral léger.

    Il commencera également à étudier une nouvelle approche de traitement de la Neuromodulation (stimulation de la langue) en combinaison avec une thérapie physique intensive pour l’amélioration de la démarche et de l’équilibre après une lésion cérébrale traumatique légère à modérée.